Voyage

Buenos Aires: Tango, futbol y cafecito…

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs nous venons d’atterrir à l’aéroport international Ezeiza de Buenos Aires, la température extérieure est de 32°C nous vous remercions d’avoir choisie notre compagnie et vous souhaitons un agréable séjour!

Ce sont les premiers mots que j’ai écouté alors que nous nous posions sur le sol argentin. Première fois de ma vie que je foulais le sol sud américain. A la sortie du tunnel passage obligatoire aux douanes et à l’immigration. Me voila passé, j’attend ma valise dans une chaleur étouffante. Une fois récupéré me voila à la recherche de la personne qui aura la chance ( ou la malchance!) de me récupérer. Au milieu d’une foule de personne je vois finalement 4 lettres sur un carton U.A.D.E pour Universidad Argentina de la Empresa. C’est là que je dois durant 6 mois me rendre pour ce semestre d’étude à l’étranger.

Obelisque de Buenos Aires

Obelisque de Buenos Aires

Je m’approche souriant et me présente. Nous attendons 3 autres étudiants avant d’embarquer dans les taxis.

Voila les premiers paysages qui défilent l’Argentine ressemble à une Europe des années 80 90. L’architecture est calqué sur la France, l’Allemagne et l’Italie de l’époque.

Qu’il est bon de voir un peu de paysage et de verdure après avoir passé 11 111km dans un avion!

Sur place pour 6 mois nous prenons nos quartiers pour deux semaines dans l’université située sur l’Avenida 6 de Julio où se trouve l’obélisque fierté de la ville de Buenos Aires.

UADE

UADE

Les premiers jours nous prenons nos marques au sein de l’université, celle ci est au dernier cri de la technologie américaine, avec ascenseurs immenses à l’entrée, portique de sécurité, gardes, salle de cours avec Wi-Fi et écran géant…

Nous occupons nos journées à visiter Buenos Aires dans un premier temps en arpentant les rues et les avenues. La ressemblance avec les photos que l’on a pu voir de l’Europe ancienne est frappante. Visiter Buenos Aires revient à faire un saut dans le passé et c’est loin d’être déplaisant.

L’université nous proposera un visit-tour en bus mais cela ne nous amènes pas l’attrait que l’on peut avoir à visiter par nous même. Nous faisons un tour par la maison rose où vit la famille Kichner, Puerto Madero le port qui représente l’envie de modernité que c’est fixé la ville. L’architecture, les restaurants, le style vestimentaires des promeneurs montre la naissance d’un nouveau Buenos Aires.

Puerto Madero - Puente de la mujer

Puerto Madero - Puente de la mujer

Une découverte épuisante de Buenos Aires est le métro! En été notamment il y fait une chaleur étouffante alors prévoyez de voyager léger!! A noter également que le métro ferme tôt aux alentours de 23h. Une fois le métro fermé ou si vous souhaitez éviter sa chaleur vous pourrez prendre un des fameux taxis noir et jaune (Veillez à ne prendre que les taxis noir et jaune car ce sont ceux de l’Etat et vous ne risquerez pas de mauvaises surprises).

Pour vous détendre à Buenos Aires vous pouvez aller dans les nombreux théâtres de la ville ou dans les parcs garnis de fleurs et fontaines.

Un endroit où vous devez absolument vous rendre, afin de sentir l’atmosphère de Buenos Aires à son comble, est le 36 Billares où le sous-sol est converti en salle de billard et le première étage en restaurant bar avec des shows de tango. Vous pourrez vous régaler les yeux de cette danse et pourquoi pas par la suite la pratiquer vous même le soir sur les placettes de Palermo entre café et petit parcs? :)

 

Le quartier de La Boca

Le quartier de La Boca

 

En Argentine, vous serez amené à déguster « Una Parilla » (prononcé Paricha le doble L en argentin devient « chh »). Il s’agit d’un barbecue garni des meilleurs viandes du pays qui sont absolument délicieuse.. Si vous êtes amateurs de vin je vous conseille de vous rendre chez Aldo’s dans le quartier de San Telmo qui vous fera découvrir les meilleurs crus argentins et sud américain.

Enfin votre voyage dans Buenos Aires vous amènera forcément au quartier coloré de la Boca! Que vous soyez fan de son club (Boca Junior) ou leur ennemies jurés du River plate vous devez visiter l’endroit! C’est un quartier historique, c’est là que sont arrivés les premiers immigrés italiens après la guerre. Le quartier est coloré du fait que les immigrés peignaient leurs façades avec les restes de peinture qui avaient servi pour les bateaux. Le quartier est bien animé attention toutefois à ne pas trop vous écarter des sentiers battus où de mauvaises surprises peuvent vous attendre. Prenez le temps de visiter les petites rues, le stade et son musée où l’on voue un véritable culte à Diego Maradona (vous y rencontrerez d’ailleurs son « sosie » dans les rues!)

Profitez en pour déguster une tortilla ou des empanadas accompagnés d’une Quilmes (Bière blonde locale) « Al Obrero » qui est recommandé dans de nombreux guides de voyage.

Voila en espérant vous avoir donné envie de visiter ce pays lointain mais fascinant…

Sydou

La reserve écologique face au business center

La reserve écologique face au business center

 

 

 

 

 

Mots-clefs :, , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Vicenterresainte2013 |
buy facebook like |
Kaytinkorea |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lespyauxus
| Runfreefitness7469
| Rogerdodds287